L’éthanol, une alternative au carburants classiques ?

Aujourd'hui, il y a deux types de carburants commercialisés:

- L’éthanol destinés aux véhicules équipés d’une motorisation essence

- Les esters méthyliques d’huile végétale (EMHV) issus des plantes de colza, de tournesol, de soja ou de palme destinés aux véhicules équipés d'un moteur fonctionnant au gazole, ou moteurs diesel.

 

 

 

Voici une carte nous présentant la production d'éthanol et de biodiesel de 1975 à 2015.

 

 

BiofuelTrend.gif

On remarque une augmentation soudaine de la production d'éthanol à partir de l'an 2000. On peut imaginer que la cause est l'augmentation du prix du pétrole, ainsi l’amélioration des rendements des cultures et changements des pratiques culturales

 

Le bioéthanol est un carburant présenté comme étant une alternative écologique aux carburants actuels.

Le bioéthanol n'est ni plus ni moins que la concentration et la déshydratation d’un alcool obtenu principalement à partir de céréales, de betteraves ou de canne à sucre.

 

Il peut être actuellement utilisé de 3 manières :

- Tel quel en étant mélangé à l’essence classique dans une proportion de 10% sans modification du véhicule.

- Transformé en ETBE (Ethyl Tertio Butyl Ether) qui est un dérivé pouvant être mélangé à l’essence classique dans une proportion de 15%, ce dérivé utilise actuellement la plus grande partie de production de bioéthanol mais est aussi le plus polluant à produire.

- Comme carburant à part entière grâce à l’E85 constitué de 85% de bioéthanol et de 15% de Sans plomb 95. C’est actuellement une solution écologique dans sa consommation puisqu’il produit beaucoup moins d’effet de serre que les carburants classiques. Ce carburant nécessite des véhicules spéciaux, les véhicules flex fuel.

- Comme E100 (100% Éthanol), qui est la solution la plus écologique, car le CO2 rejeté par la combustion de l'éthanol, contribue très peu à l'effet de serre : en effet, lors de sa croissance, la plante a absorbé une certaine quantité de dioxyde de carbone.

 

D'un point de vue économique, l'achat d'un litre de bioéthanol est meilleur marché qu'un litre de sans plomb 95.

Pour une voiture consommant 5 litres par 100 km effectués.

Prenons un litre de E85 à 0.90€/L et un litre de SP95 à 1.50€/L

0.90*5=4.5

1.5*5=7.5

Un trajet de 100 km aura couté 4.5€ en E85 et 7.5€ en SP95

Ces calculs ont été effectués sans avoir prix en compte le fait que le véhicule consomme environ 30% plus de carburant pour une même distance effectuée.

0.90*(5*1.30)=5.85

Cette surconsommation est négligeable pour ce type de véhicule.

 

 

 

Si à première vue ce carburant semble parfaitement écologique, beaucoup soulèvent les problêmes liés à sa fabrication.

 

 

 

Page suivante